expulser

expulser [ ɛkspylse ] v. tr. <conjug. : 1>
• v. 1460; lat. expulsare, de pellere « pousser »
1Chasser par la loi (qqn) du lieu où il était établi. expulsion. Expulser des squatteurs manu militari. Expulser un locataire. déloger. Expulser qqn de son pays. bannir, exiler, expatrier. Elle « se vit, à l'issue du procès, brutalement expulsée du territoire algérien » (Henriot). Expulser des étrangers du territoire national (cf. Reconduire à la frontière).
Par ext. Faire sortir (qqn) avec violence, impérativement. chasser. Le président a fait expulser les manifestants. évacuer. Des « ivrognes expulsés des cafés emplissaient les rues » (Camus). fam. éjecter , vider, virer.
Exclure d'une assemblée, d'un groupe ( exclure, renvoyer; épurer), d'un pays ( extrader). Expulser un élève d'un établissement scolaire.
2Faire évacuer (qqch.) de l'organisme. éliminer, évacuer. Dans tout organisme, « il existe des appareils dont le rôle est d'expulser les déchets de la vie » (Duhamel).
⊗ CONTR. Accueillir, admettre, recevoir.

expulser verbe transitif (latin expulsare, de expellere, faire sortir) Faire sortir quelqu'un d'un lieu par voie autoritaire ou juridique ; procéder à une expulsion : Expulser un locataire. Rejeter plus ou moins brutalement quelqu'un d'un groupe, d'un organisme ; exclure : Expulser un élève du lycée. Repousser hors des frontières un étranger majeur qui constitue une menace grave pour l'ordre public ou qui a été condamné pénalement : Expulser un étranger entré sur le territoire illégalement. Évacuer quelque chose (de son organisme), le rejeter, l'éliminer : Expulser un calcul de la vessie.expulser (synonymes) verbe transitif (latin expulsare, de expellere, faire sortir) Faire sortir quelqu'un d'un lieu par voie autoritaire ou juridique ;...
Synonymes :
- déloger
- éjecter
- évacuer
- vider (populaire)
Rejeter plus ou moins brutalement quelqu'un d'un groupe, d'un organisme ;...
Synonymes :
- évincer
Repousser hors des frontières un étranger majeur qui constitue une...
Synonymes :
Évacuer quelque chose (de son organisme), le rejeter, l'éliminer
Synonymes :
- éliminer

expulser
v. tr.
d1./d Chasser (qqn) du lieu où il était établi. Expulser un locataire.
|| Par ext. Expulser qqn d'une assemblée.
d2./d évacuer (qqch) de l'organisme. Expulser un calcul.

⇒EXPULSER, verbe trans.
A.— [Le compl. d'obj. désigne une pers. ou un animal]
1. Obliger, avec plus ou moins de force, à quitter le lieu où on se trouve. Expulser énergiquement, violemment :
1. Christophe ouvrit, et se trouva en présence d'un troisième inconnu, qu'il se mettait en devoir d'expulser rondement, quand l'autre, en protestant, excipa de son titre...
ROLLAND, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1090.
2. DR. Chasser (quelqu'un) de sa maison, de sa terre, de son pays :
2. Le locataire qui ne garnit pas la maison de meubles suffisans, peut être expulsé, à moins qu'il ne donne des sûretés capables de répondre du loyer.
Code civil, 1804, art. 1752, p. 318.
P. ext. Exclure (quelqu'un ou un groupe) d'une assemblée, d'un corps constitué. Expulser un coupable, un suspect. Il était évidemment d'humeur à expulser ce soir-là tout le collège (MAUROIS, Ariel, 1923, p. 44).
(Faire) expulser le Conseil, la Cour, de l'audience. Huissier, faites faire silence à Monsieur, car, s'il continuait, nous nous verrions avec peine obligé de le faire expulser de l'audience (CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p. 202).
3. Au fig. [Le compl. désigne une pers. ou un produit de l'esprit humain]
a) Faire sortir (quelqu'un) de lui-même. La psychanalyse (...) ne vise à rien moins qu'à expulser l'homme de lui-même (BRETON, Nadja, 1928, p. 23).
b) Pousser hors de, éliminer. On doit expulser de la poésie toute espèce d'idées, de sentiments et d'images (BREMOND, Poésie pure, 1926, p. 42).
Emploi pronom. réciproque. Ces deux royaumes [de Dieu et du monde] s'expulsaient l'un l'autre du cœur de l'homme (GREEN, Moïra, 1950, p. 202).
c) Emploi abs. Faire sortir de soi. Je ne crois pas du tout qu'il suffise de dire que j'aime à parler : (...) le besoin profond, c'est celui d'exprimer, d'expulser (DU BOS, Journal, 1925, p. 371).
B.— [Le compl. d'obj. désigne une chose]
1. Pousser dehors, évacuer. La fumée, au lieu d'être expulsée par les toits, (...) s'engage à travers des conduits souterrains (VERNE, 500 millions, 1879, p. 160).
2. MÉD., PHYSIOL. Rejeter (hors de l'organisme) des substances solides ou liquides. Un très petit nombre [parmi les microbes] franchissent la muqueuse intestinale. Les autres sont expulsés au dehors avec les excréments (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 155).
Emploi pronom. passif. Est bon [pour le nourrisson] (...) ce qui se mange et ce qui se garde, mauvais ce qui se rejette et s'expulse (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 682).
Emploi abs. L'important est que je ne fiche rien de rien, content de voir (...) tout le monde qui mange, boit, expulse et pond (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1895, p. 253).
P. anal. Cet appareil d'organes qui contiennent l'enfant (...) agissent et réunissent leurs forces pour l'expulser (BAUDELOCQUE, Art accouch., 1812, p. XIV).
3. PHYS. Arracher pour éjecter :
3. ... dans une chambre de Wilson, des protons, provenant de l'hydrogène d'un morceau de paraffine, étaient heurtés par son impact et expulsés à grande vitesse.
LEPRINCE-RINGUET, Atomes et hommes, 1957, p. 28.
Prononc. et Orth. :[], (j')expulse []. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1440-75 « chasser » (G. CHASTELLAIN, Chron. du D. Phil., ch. LXII ds GDF. Compl.); 2. 1561 méd. « évacuer » (A. PARÉ, VIII, 2 ds LITTRÉ). Empr. au lat. expulsare, dér. de expellere « pousser hors de ». Fréq. abs. littér. :258. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 203, b) 284; XXe s. : a) 452, b) 496.

expulser [ɛkspylse] v. tr.
ÉTYM. V. 1460; lat. expulsare, de ex-, et pulsum, supin de pellere « pousser ».
A Compl. n. de personne.
1 Chasser (qqn) du lieu où il était établi. Expulsion. || Expulser quelqu'un de son pays. Bannir, chasser, exiler, expatrier. || Il s'est vu expulsé de sa maison natale. Arracher (à). || Expulser un étranger du territoire national. || Expulser un fermier, un locataire. || Le propriétaire veut me faire expulser.
1 Si le bailleur vend la chose louée, l'acquéreur ne peut expulser le fermier ou le locataire qui a un bail authentique ou dont la date est certaine.
Code civil, art. 1743.
2 (Elle) se vit, à l'issue du procès, brutalement expulsée du territoire algérien.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 434.
3 Les religieuses de la Providence expulsées, sœur Marie-Gabrielle s'est réfugiée chez Mme Macaire (…)
M. Jouhandeau, Chaminadour, p. 217.
3.1 Vous savez ce qu'ils ont fait, toujours pour cette histoire d'appartement ? Celui de leur tante ? Ils veulent le prendre de force. La pauvre femme est comme une bête traquée… Elle a dit aux Delarue que son neveu la menaçait de la faire expulser… C'est ignoble…
N. Sarraute, le Planétarium, p. 236.
Fig. || Expulser quelqu'un de sa place. Déloger.
4 La feinte était de faire bon visage à la Montespan détestée, jalousée; de la prendre par le bras, de rire avec elle, en la haïssant, jusqu'à l'expulser de sa place.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 119.
2 (1870). Faire sortir (qqn) avec violence, impérativement. || Le président a fait expulser les manifestants. Évacuer (faire). || Il s'est fait expulser. (fam.) Éjecter, vider, virer.
5 (…) un nombre assez considérable d'ivrognes expulsés des cafés emplissaient les rues et s'y répandaient en propos optimistes.
Camus, la Peste, p. 95.
3 (1690, Furetière). Exclure (qqn) d'une assemblée, d'une compagnie. Exclure, renvoyer (d'un pays); et aussi extrader. || Expulser d'un corps, d'une académie, un confrère jugé indigne. Épurer.
6 (Edgar Poe) entra à l'Université de Virginie, qui était alors un des établissements où régnait la plus grande dissipation. M. Edgar Poe se distingua parmi tous ses condisciples par une ardeur encore plus vive pour le plaisir (…) finalement, il fut expulsé.
Baudelaire, E. Poe, sa vie et ses ouvrages, I.
B Compl. n. de chose. (V. 1560, Paré). Faire évacuer (qqch.) de l'organisme. Éliminer, évacuer; et aussi cracher, déféquer, expectorer, uriner, vomir. || Organes dont le rôle est d'expulser les déchets de la vie (→ Détritus, cit. 1).
7 Une bonne médecine (…) pour expulser et évacuer la bile de Monsieur (…)
Molière, le Malade imaginaire, I, 1.
——————
expulsé, ée p. p. adj.
(1690, Furetière). Chassé d'un lieu par une expulsion. || Locataires, squatters expulsés. || Étranger expulsé.N. (1759, Voltaire). || Les expulsés d'Alsace-Lorraine.
(Au sens B.). || Calcul expulsé de la vessie.
CONTR. Acclimater, accueillir, admettre, appeler, recevoir.
DÉR. Expulseur, expulsif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Expulser — Ex*puls er, n. An expeller. [Obs.] Cotgrave. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • expulser — et jetter hors par force, Expellere, Expulsare. Expulsé, Expulsus …   Thresor de la langue françoyse

  • expulser — Expulser. v. a. Terme de Pratique. Chasser quelqu un, le deposseder d un lieu dont il estoit en possession. On l a expulsé de sa Terre, de son Benefice …   Dictionnaire de l'Académie française

  • expulser — (èk spul sé) v. a. 1°   Chasser quelqu un du lieu où il était établi, d un bien dont il était en possession. On l expulsa de sa maison, de sa terre. 2°   Par extension, exclure d un lieu, d une compagnie. On l expulsa de l assemblée. Platon… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXPULSER — v. a. Chasser quelqu un d un lieu, d un pays où il était établi, dont il était en possession. On l expulsa de sa maison, de sa terre, de son bénéfice. Ils furent expulsés de la ville. Les Espagnols ont expulsé les Maures.   Il signifie également …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EXPULSER — v. tr. Chasser quelqu’un d’un lieu, d’un pays où il était établi, d’un bien dont il était en possession. On l’expulsa de sa maison, de sa terre. Ils furent expulsés de la ville. Il signifie également Exclure d’une société, d’une compagnie, etc.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • expulser — vt. èspulsî (Albanais, Villards Thônes) ; => Sortir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • expulser — …   Useful english dictionary

  • expulsion — [ ɛkspylsjɔ̃ ] n. f. • 1309; lat. expulsio → expulser ♦ Action d expulser; son résultat. 1 ♦ Action d expulser (qqn) d un lieu où il était établi. Expulsion d une personne hors de sa patrie. ⇒ bannissement, exil, expatriation. L expulsion des… …   Encyclopédie Universelle

  • bannir — [ banir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1213; frq. °bannjan « proclamer; convoquer des troupes »; cf. ban 1 ♦ Condamner (qqn) à quitter un pays, avec interdiction d y rentrer. ⇒ déporter, exiler, expulser, proscrire, refouler (cf. Mettre au ban).… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.